image-04image-01image-02image-03
Vous êtes ici : Accueil > Le coin du poète – Bretagne sauvage

 

 
 
 
 
 
 
Le bridge peut aussi avoir des accents
 
poétiques, parfois même inhabituels.
 
Quelques exemples ...
 
 
 
 
B.M.
 
 

Bretagne sauvage

 

Bretagne sauvage

C’était un jour d’automne, au temps où le raisin

offre ses grappes mures sur les flancs des coteaux

aux vendangeurs ravis qui cueillent à pleines mains

ce qui sera bientôt un trésor des caveaux.

 

Au loin les éléments déclament leur colère

et déchirent les côtes par le vent et la mer.

L’océan déchainé submerge les jetées

de Roscoff au Conquet et jusqu’à Douarnenez.

 

Sur le port, effrayés, les quelques vacanciers

contemplent le spectacle de la grande marée.

Les vagues gigantesques recouvrent les chalutiers

qui sont restés à quai prudents et amarrés.

 

Les rafales hurlantes démontent ardoises et tuiles

envolés dans le ciel, dangereux projectiles.

Les rouleaux déferlants projettent leur écume

jusqu’au fond des ruelles arrachant le bitume.

 

La ville tout entière essaye de résister

à la rude agression qu’elle subit chaque année.

Seule la côte de granit se dresse fièrement,

sans hésiter, sans crainte, bravant courageusement

la fureur divine et les flots enragés

qui sont avec le vent le cauchemar redouté.


Il y a dans la vie, moments de plénitude,

de douleur aussi et des jours plus rudes,

mais il faut accepter l’histoire telle qu’elle s’écrit,

c’est nous qui la ferons et le bonheur aussi.

                                                                                                                B.M.

 

Please activate JavaScript in your browser.

» Sitemap